Le fossé de l’état d’esprit

L'état d'esprit_gap_sweat_your_assets

J’ai lu un article sur la rue Farnam, qui donne à réfléchir, sur le site l’écart de richesse et l’écart d’état d’esprit. Il montre que c’est sur l’écart d’état d’esprit qu’il faut d’abord se concentrer !

Pour présenter son argumentation, l’auteur raconte l’histoire des premiers mois de COVID, au cours desquels deux groupes avec deux mentalités différentes ont émergé :

1) Le premier groupe est resté paralysé et a attendu. Ils attendaient que quelqu’un d’autre prenne les devants et leur dise quoi faire. Ils ont attendu que les écoles se mettent en ligne pour savoir comment éduquer leurs enfants. Ils ont attendu la clarté. Ils attendaient des certitudes. Et ils attendaient que d’autres personnes résolvent les problèmes pour pouvoir continuer à vivre.

2) Le deuxième groupe de personnes a refusé de s’arrêter. S’ils ont pu ralentir, ils ont continué à s’adapter. Petit à petit, ils ont fait ce qu’ils pouvaient et sont allés de l’avant. Ils ont embauché des enseignants ou se sont tournés vers l’académie Khan pour leurs enfants. Ils ont maintenu des attentes élevées vis-à-vis d’eux-mêmes et de leurs enfants. Ils sont allés de l’avant au travail et à la maison. Ils ont résolu des problèmes. Et ils ont acquis de nouvelles compétences.

Pour l’auteur, la différence entre ces deux groupes – que j’appelle le « groupe actif » et le « groupe passif » – se résume à l’état d’esprit, et non à la richesse.

Toute l’énergie que vous mettez dans des choses que vous ne pouvez pas contrôler se fait au détriment de choses que vous pouvez contrôler. Et parce que le second groupe se concentre sur ce qu’il peut contrôler, le second état d’esprit [active] est beaucoup plus résistant et adaptable que le premier état d’esprit [passive]. C’est ce qui fait toute la différence.

En parlant de cette histoire et de ses conclusions, l’auteur affirme que la plupart des gens évoquent le « fossé de la richesse » en disant : « Il estfacile pour les riches d’engager des tuteurs, des enseignants et des gardes d’enfants et de faire en sorte que leurs enfants travaillent dur.

Toutefois, l’auteur estime que cette réponse – et l’état d’esprit qui la sous-tend – passe à côté de l’essentiel :

« Il est facile de surestimer le rôle de l’argent et de sous-estimer celui de l’état d’esprit. Souvent, nous nous convainquons que si seulement nous avions les ressources nécessaires, nous appliquerions le deuxième état d’esprit [active]. Mais le second [active] n’est pas un luxe pour les riches, c’est une nécessité pour créer de la richesse en premier lieu.

En d’autres termes, s’il existe une corrélation entre la richesse et l’état d’esprit, pour l’auteur, la causalité la plus forte est due à l’état d’esprit. Pour l’auteur, lorsque l’on se concentre sur l’argent, on passe à côté de l’effet de levier de l’état d’esprit qui se cache à la vue de tous.

Beaucoup de gens sans beaucoup d’argent ont trouvé des moyens de se concentrer sur ce qu’ils pouvaient contrôler. Bien qu’ils ne contrôlent pas ce que font les écoles, ils peuvent contrôler le fait de donner à leurs enfants du travail supplémentaire ou de les inscrire à l’académie Khan.

Voici une autre déclaration puissante de l’auteur : « À la fin dupremier jour, la différence entre le premier et le deuxième état d’esprit est indiscernable, mais à la fin d’une décennie, l’écart est trop important pour être rattrapé .L’étape supplémentaire, jour après jour, est déterminante !

« Tôt ou tard, on se rend compte que tout est une question d’état d’esprit. Lorsque vous vous concentrez sur ce que vous pouvez contrôler, il y a toujours une action que vous pouvez entreprendre pour vous mettre dans une meilleure position. Lorsque vous vous concentrez sur des choses que vous ne pouvez pas contrôler, vous avez tendance à vous figer, à ne pas savoir quoi faire, et vous attendez ».

Dans le cas de COVID et de l’éducation des enfants, ces deux mentalités ont été appliquées de manière invisible au cours des deux dernières années. Maintenant que le monde s’ouvre, le fossé devient visible. L’auteur affirme que l’enseignant de son fils n’a jamais vu autant d’enfants de 6e année aussi en retard. Il ne peut qu’imaginer la perte d’éducation dans les classes supérieures.

Nous pouvons faire une analyse similaire dans l’environnement des entreprises. Au bureau, si vous êtes resté immobile pendant les deux dernières années, vous avez été dépassé par les personnes qui ne se sont pas arrêtées.

Que l’on étudie ou que l’on travaille, que l’on soit déjà riche ou non, l’écart de mentalité crée un écart de résultats qui ne fera que s’aggraver au cours des prochaines décennies.Formez-vous pour être pertinentet gardez un état d’esprit actif : valorisez vos atouts !

Si vous avez apprécié cet article, pensez à vous abonner à ma lettre d’information mensuelle gratuite.

 

Financial Wisdom + Discipline = Financial Freedom

 

Receive my Monthly Newsletter. Get full access to my Freebies.

Congratulation! Check Out Your Email InBox.

Sweat Your Assets - Best Quotes - ebook (v2)

Never Miss New Content. Subscribe To My Newsletter.

Get Access to My Latest E-Book with a curated list of Best Quotes on Money, Investing and Entrepreneurship, to boost your Financial Growth. 

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This